cadre   - Nous sommes le Mardi 11 Décembre 2018 et il est 18:38
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation MARTINIQUE 972 - département d'outre-mer -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 972

  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
café rencontre saint-yrieix la perche
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

L’ONU ADOPTE UNE CONVENTION SUR LES DROITS DES PERSONNES HANDICAPEES 25 décembre 2006

L’Assemblée générale a adopté par consensus la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées le 13 décembre. Cette convention prévoit que les pays ratifiants promulguent les lois et prennent les mesures nécessaires pour améliorer les droits des personnes handicapées et abolissent les lois, coutumes et pratiques discriminatoires à leur égard. Cette convention sera ouverte à la signature des pays à partir du 30 mars 2007 (au siège de l’ONU) et elle entrera en vigueur lorsque 20 pays l’auront ratifiée.


SUITE DE L'INFORMATION

Nations unies - Rendant hommage au travail colossal de l’Assemblée générale, le représentant des États-Unis auprès du Conseil économique et social des Nations unies, M. Richard Miller, a affirmé que la nouvelle convention relative aux personnes handicapées qui venait d’être adoptée garantirait que ces personnes jouiraient de droits pareils à ceux de toute autre personne.

L’Assemblée générale a adopté par consensus la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées le 13 décembre. Cette convention prévoit que les pays ratifiants promulguent les lois et prennent les mesures nécessaires pour améliorer les droits des personnes handicapées et abolissent les lois, coutumes et pratiques discriminatoires à leur égard. Cette convention sera ouverte à la signature des pays à partir du 30 mars 2007 (au siège de l’ONU) et elle entrera en vigueur lorsque 20 pays l’auront ratifiée. (voir texte de la convention à :

http://www.un.org/french/
disabilities/convention/convention_full.shtml
)

« Nous pouvons être très fiers de cette convention », a dit M. Miller à l’Assemblée générale après l’adoption de cet instrument, ajoutant : « Elle repose sur le respect de la dignité et de la valeur inhérentes à toute personne handicapée. Elle contient des dispositions solides en ce qui concerne nombre de questions importantes, y compris la participation politique, l’accès à la justice, l’accès en général, la santé, le rôle crucial de la famille et les décisions à prendre à l’article de la mort (...) La Convention est fermement ancrée dans les principes d’égalité et de non-discrimination. »

Se basant sur l’expérience qu’ils ont avec des lois telle la Loi relative aux Américains handicapés (American with Disabilities Act, ADA), les États-unis estiment que le moyen le plus efficace pour les pays d’améliorer le sort des personnes handicapées au plan légal, c’est de renforcer les lois intérieures liées à la non-discrimination et à l’égalité.

La Loi sur la réinsertion, adoptée par les États-Unis en 1973, exige des organes gouvernementaux qu’ils embauchent des personnes handicapées.

Au cours des ans, le Congrès des États-Unis a adopté 11 lois supplémentaires de grande portée afin d’améliorer l’accès des personnes handicapées à l’enseignement, aux transports, à la technologie et au logement. Adoptée en 1990, l’ADA exige que les entreprises fassent les aménagements qui permettront aux personnes handicapées d’accomplir le travail pour lequel elles sont qualifiées. Elle exige aussi que les obstacles architecturaux qui empêchent les personnes handicapées de faire leurs courses, de visiter les musées et d’assister à des spectacles soient supprimés dans tous les bâtiments publics.

En 2001, le président Bush annonçait le lancement de l’Initiative nouvelle liberté (« New Freedom Initiative ») qui a pour objectif de permettre aux individus handicapés d’accéder plus facilement aux nouvelles technologies et de saisir les possibilités d’emploi et d’accession à la propriété.

Pour le secrétaire général de l’ONU, l’adoption de la nouvelle convention représente « l’aube d’une ère nouvelle » pour les quelque 650 millions de personnes dans le monde qui vivent avec des handicaps et elle devrait, à terme, faire cesser les pratiques et comportements discriminatoires subis depuis trop longtemps par les personnes handicapées.

Cette convention est remarquable à plusieurs plans, a fait remarquer le secrétaire général : c’est le premier traité relatif aux droits de l’homme à être adopté depuis le début du XXIe siècle. C’est aussi, de l’histoire du droit international, le traité sur les droits de l’homme qui a été adopté le plus rapidement et la première convention à voir le jour à la suite d’une campagne menée presque exclusivement sur l’internet.

(Les articles du « Washington File » sont diffusés par le Bureau des programmes d’information internationale du département d’Etat. Site Internet : http://usinfo.state.gov/fr/)


Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation MARTINIQUE 972 - Région département d'outre-mer
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales